Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 14:20

 

 

« Trois choix me sont proposés. Le premier : Patienter que madame essaye toutes ses fringues et d’un regard consentant me demande si oui ou non ça lui va alors qu’elle achètera que ce qui lui conviendra vraiment. Le deuxième : Lorgner dans la cabine jouxtée à celle de ma femme au risque d’obtenir un œil au beurre noire du propriétaire de la jeunette qui se pavane même pas discrète ! La troisième : M’ouvrir à autre chose. à une saveur que je me défend depuis des années. Une douce folie que je ne me suis jamais autorisé. Car, ça ne se fait pas. Ça ne se peut pas !

 

Homme marié et père de deux enfants. Pas forcement heureux en amour, je remplis de ma prestance habituelle ma vie simple. Travail. Télé. Tondeuse. Maison. Jardin. Madame à ramoner une fois par mois et basta. Rien de bien alléchant. Rien de fort. Rien pour moi. Pour mon moi intérieur qui me cri depuis des années de changer. Mais comment changer ? Et pour qui changer ?

 

Regrettant de n’être qu’un couard, je suis le lignage de mes chaussures. Glisse mon regard sur le carrelage et fuit sous le rideau. À deux pas. Quand ma conscience me rappelle, je le rattrape. M’offusque moi-même et reprends mon attente. De là où je suis, j’entends sa respiration. Mon cœur vibre au même tempo que le sien. Je devine ses muscles. Son torse fort quand sa chemise glisse sur sa peau. Sa toison enivre mes sens quand ses jambes se faufilent dans un jean beaucoup trop serré pour lui. Remontant ces arguments qui me tentent. Assourdissant ma raison en une envie primaire de partage…

 

-          Elle est jolie ?

-          Oui. Oui…

 

Brisant ma rêverie, ma femme cesse mon escapade. Enferme mes pensées. Comme il cache ses atouts dans ses vêtements. Comme je réprime cette homosexualité qui me bouscule. Gâchant ma vie à ne pas être moi. Me perdant dans un soupir et n’offrant au monde que le visage d’un homme soumis.

 

Le temps se fait vicieux. Il me délaisse en une chance et un supplice. Celui de devoir encore et encore faire semblant et celui de pouvoir le voir. M’imaginer le caressant. Oser penser que d’un bond je pourrais le rejoindre. Me glisser près de lui. L’embrasser. Le caresser. Et, me perdre dans ses bras aimants…

 

-          On y va ?

-          Ok.

 

Rejetant ma faute en une honte atroce, je la suis. Le laisse. L’abandonne. Je dois être souffrant car je tremble. L’attente à la caisse m’est horrible. Mes yeux cherchent quelque chose. Mon esprit espère une venue mais il ne vient pas. Dans un tourment je l’ai perdu. Le désespoir me gagne. Suis-je déjà si dépendant. Est-ce l’heure pour moi de choisir ????

 

Des jours durant, le choix ne m’apparait pas. Rien ne m’y pousse sauf ce matin. Au café du coin. Là où Christine m’a posé un lapin. Là où Marc à fait son entrée dans ma vie. M’avouant qu’il me cherche depuis des semaines. Me provoque depuis autant. Espérant que je sois comme lui. Souhaitant du plus profond de son cœur que je le comprenne. Comment ne pas le comprendre ? Comment le rejeter ? Alors que ma bouche n’a envi que de la sienne. Alors que ma peau ne réclame que son corps. Alors que mes mains tremblent de pouvoir enfin parcourir sa virilité…

 

Mettant de coté ma vie, je le suis. Dans son appartement douillet rue Foch. Je le laisse me guider. Emmêler ses doigts dans mes cheveux bouclés. Rejeter mes doutes en une douceur infinie sur ma peau. Caresser ma peur d’un baiser. Long et langoureux. Me déshabiller de ses doigts fébriles. Me proposer de l’accompagner. Dans une descente infernale. Une course au plaisir. Celui du partage et de la découverte…

 

Sa bouche a la douceur d’une pêche. Fruitée et savoureuse. Son cou a la force d’un tronc. Délicat et soyeux. Son torse captive mes sens. Propulsant ma langue à jouer avec ses tétons pendant de ses mains il me caresse en une demande de plus. Une proposition de descente vers son pantalon. Corrompu par les sentiments, je le découvre. Ce corps si fort. Si ressemblant. Et pourtant si différent. Et, si réconfortant…

 

Vallonnant son ventre de mes joues, je me promène. Jouant de ce vice qui m’a amené jusqu’à lui. Profitant de sa chaleur. Découvrant son sexe. Calibrant son bois. Jouant avec ses envies autant qu’avec les miennes avant d’assouvir mon plaisir.

 

Le prendre en bouche. Le frotter contre mon ventre. Lui offrir ma nudité. Ma peau. Mon sucre d’orge. Mon intérieur fébrile par cette première offrande généreuse qui en une salve de bonté nous fait jouir comme deux amants de toujours… »

Partager cet article

Repost 0
claire-de-la-chatlys - dans Textes érotiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Claire de la Chatlys - Auteur érotique
  • Claire de la Chatlys - Auteur érotique
  • : Bonjour, ce blog est un blog de promotion de la littérature érotique. Il est publié ici des écrits et des images qui sont ma propriété propre. Je vous demande donc de ne rien prendre sans en demander l'autorisation. Merci d'avance. Claire.
  • Contact

Me suivre sur la toile :)

Pour me rejoindre sur facebook, rien de plus simple, il suffit de venir me voir par ici...

http://www.facebook.com/messages/?action=read&tid=id.119224521515426#!/profile.php?id=100002476392479

 

Pour rejoindre la page d'Idalia (personnage principal du roman érotique "Coquine?!") c'est par là...

http://www.facebook.com/messages/?action=read&tid=id.119224521515426#!/pages/Idalia-Moppin/195142037223912?sk=wall

 

Pour suivre mes textes sur We Love Words...

http://www.welovewords.com/claire-de-la-chatlys

 

Bises, Claire.

Vente de mes livres

Disponible : Recueil de textes érotiques "Encore?!" 

 

Commande :

 

Soit par email à claire-de-la-chatlys@hotmail.fr

Soit sur le blog via le formulaire de contact.

Soit via Paypal :

http://claire-de-la-chatlys.over-blog.com/article-vente-par-paypal-112775947.html

 

Merci de préciser si vous désirez une dédicace et

si c'est pour offrir : le prénom de la personne qui va le recevoir :)

 

De plus, des ventes avec dédicaces sont possibles lors de salons où

l'on accepte de me recevoir, mais aussi en boutique et librairies. 

Les dates et lieux seront affichées au fur et à mesure sur le blog

dans la rubrique "Infos salons et dédicaces".

 

Liens